facebook twitter youtube contact

Accueil > ressources > Tutoriels > Décodage du format ambisonique > Intégrer des sons ambisoniques dans une œuvre multicanal

Intégrer des sons ambisoniques dans une œuvre multicanal

par Jean-Marc Duchenne (avec Reaper)


Tutoriel de Jean-Marc Duchenne (http://acousmodules.free.fr), article original en anglais à consulter sur ce lien

1. insérez un son au format ambisonique dans une piste existante ou placez-le directement dans la fenêtre Arrangement :
> par défaut la piste aura le même nombre de canaux que le fichier :


> rappel : 1er ordre = 4 canaux / 2ème ordre = 9 canaux / 3ème ordre = 16 canaux
> si le son a été enregistré avec un microphone il y a beaucoup de chances que ce soit du 1er ordre
> il faut savoir si le fichier est au format A (original 4 thétraèdre, nécessite un plugin de conversion spécifique *) ou au format B (déjà transformé en ambisonique)
> si vous ne savez pas : si le premier canal est plus fort que les autres, il y a de fortes chances qu’il soit Format B, sinon ... demandez ou recherchez ...
> si le 3ème ou le 4ème canal est réduit au silence c’est un Ambix B-Format "uniquement 2D" (3ème) ou FuMa (4ème)

2. si vous voulez l’utiliser comme son mono, vous n’avez pas besoin d’un décodeur, il suffit de changer le format de ses canaux dans le panneau Propriétés sur "Mono / Left",
puisque le premier canal ambisonique (format B) est toujours correspondant au microphone virtuel omnidirectionnel (W) :


3. dans tous les autres cas, vous DEVEZ savoir si les numéros de canaux sont dans l’ancien FuMa ou dans le nouvel ordre Ambix
> ici, vous devrez peut-être insérer sur la piste un convertisseur de format comme le plugin Ambix Converter


(car il est fortement recommandé d’utiliser la numérotation ambix, vous devrez peut-être convertir uniquement les anciens enregistrements codés en FuMa)

4. si vous utilisez la conversion mono, vous pouvez utiliser le son directement, par exemple avec un plugin Spat3D placé sur la piste ou sur l’objet :


> attention : n’oubliez pas de régler le numéro des canaux de la piste sur la même valeur que la sortie spatiale du plugin (sur l’image "10")

5. si vous souhaitez utiliser l’espace complet d’origine, vous devrez le décoder, par exemple avec le plugin AllRADecoder de l’IEM :
- insérez le plugin sur la piste ou sur l’objet


- sauf si vous souhaitez le décoder en stéréo ou en quadriphonie, le numéro des canaux de la piste (ou du fichier) sera trop petit, et le plugin indiquera "bus trop petit")
> vous devez définir le nombre de canaux pour correspondre au plus élevé entre l’ordre de codage et le format spatial.
> par exemple :
- un fichier de 1er ordre ne bénéficiera pas, dans ce plugin, d’un ordre de décodage supérieur à 4, et le format spatial est Auro-9.1, donc le nombre de canaux des pistes doit être 10
- avec un fichier de 3ème ordre, vous aurez besoin de 16 canaux de décodage même si le format spatial est égal à 10
> vous pouvez également utiliser un décodeur non linéaire comme le décodeur Sparta Compass qui peut mettre à l’échelle une entrée du 1er ordre au 3e avec une précision spatiale plus élevée (au prix d’une éventuelle dégradation sonore)


6. Dès que vous êtes dans le domaine multicanal, chaque plugin est disponible pour traiter tout l’espace ou certains canaux spécifiques :
> Cinema 32 bits acousmodules : 5.1 / Auro-3D, 17.1 et 22.2
> Sphere based and Domes (32 bits aussi )
> et bien sûr toutes les séries 64 bits ...